archives

Les Nouvelles du Rucher St Francois, au fil des années

 

Newsletter n°5 – 2er semestre 2015

 21 décembre 2015.

Chers marraines et parrains,

  • L’année 2015 aura été une année charnière pour le rucher St François :

J’ai effectué 9 mois de formation qualifiante: de fin novembre 2014 à début septembre 2015 au CFPPA d’Auterive en Haute Garonne (deux petits tiers de cours et un gros tiers de stage chez des apiculteurs professionnels). Heureusement que Fabienne et moi-même avons fait ce choix là ; j’ai vraiment pris conscience (théorique et pratique) d’une grande partie des différentes facettes du métier d’apiculteur professionnel.

La récolte a été correcte, sans être bonne ; j’ai pu avoir les différents miels dont j’ai besoin pour mes marchés et aussi pour vous envoyer ou vous faire parvenir un deuxième colis de 2.5kg pour chacun de vous (courant janvier).

 

miellerie en cours de travaux avec les premières récoltes.

IMG_0311 - Copie

Je suis maintenant cotisant solidaire à la MSA ; je suis donc considéré comme producteur ; cela me permettra si nécessaire d’avoir accès à des marchés de producteurs ou des foires aux miels.

Une partie de la grange  devient tout doucement une miellerie, une autre partie sera aménagée pour stocker du matériel (0.5 m2 par ruche)

  • Des projets pour 2016 :

Je fais la démarche auprès de la mairie de Castelsarrasin (15 km de chez nous) pour avoir une place à l’année sur le marché du jeudi matin ; une apicultrice et un apiculteur vont arrêter, me laissant ainsi une place.

Il me faut continuer à avoir plus de ruches et donc plus de miels, propolis et pollen pour enfin en vivre.

Je vais enfin commencer à récolter, sécher et vendre mon pollen.

Si la récolte 2016 est correcte, je mettrai en place une signalétique pour vendre les produits de la ruche sur l’exploitation.

Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes de fin d’année.

Martial

 » le cordonnier est le plus mal chaussé » : un nid de frelon asiatique sur le tilleul au pieds de notre maison, septembre 2015

 

IMG_5550

 

 

Je vous invite à retrouver toutes les lettres de nouvelles et ainsi suivre l’histoire de rucher saint François dans l’onglet Archives

 

Le Parrainage

Il se poursuit ! Si vous voulez des formulaires, n’hésitez pas à me contacter 

Lettre de nouvelles n°4, Décembre 2014

 

 

Les temps sont durs pour les apiculteurs : des échos de cette catastrophique récolte de miel 2014 ont pu parvenir à vos oreilles à travers les différents médias nationaux ou régionaux. L’année 2014 rentre malheureusement dans les annales de la profession, dépassant même l’année 2013 dans la médiocrité de la production de ce nectar.  Le rucher st François n’échappe pas à cette tendance : malgré l’augmentation du nombre de ruches, la production est sensiblement plus faible.

Ces nouvelles, certes peu heureuses, ne m’empêche pas de vous souhaiter d’excellentes fêtes et de vous faire parvenir mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année dans laquelle nous plaçons nos espoirs !

·        Le parrainage

Les quelques nouveaux parrains recevront les deux kilos et demi promis. Mais c’est avec regret que je ne pourrais assurer l’approvisionnement pour tous les autres. Avec ces deux mauvaises années écoulées, je prends vraiment conscience de l’importance qu’a eu votre soutien, je vous remercie chaleureusement pour votre bénéfique contribution !

·        Le rucher

Les frelons asiatiques sont apparus tard, selon les lieux, la densité varie beaucoup (de un à plusieurs dizaines par ruchers)

J’ai préparé 70 ruches avec l’objectif qu’elles passent l’hiver le mieux possible. Fin février début mars, je saurai le pourcentage de perte inévitable à cette période hivernale!?

·        Projets

Augmenter le nombre de colonies le plus vite possible par acquisition ou en les multipliant.

Faire un peu de transhumance dans le but d’assurer une production de qualité de certains miels mono floraux (acacia et châtaignier)

Apprendre à récolter et à sécher le pollen

Continuer à m’équiper pour que le travail soit plus facile et dans les meilleures conditions en adéquation aux normes alimentaires.

·        La miellerie

L’ancienne étable est en cours de transformation avec pour objectif que cette pièce (45 m2, eau chaude et électricité) soit étanche aux abeilles en vue de la prochaine récolte (mi-mai 2015)

·        La vente

Aujourd’hui, la demande est forte mais le manque de miel ne permet pas de la combler. Il semble donc délicat d’envisager que je participe à de nouveaux marchés ou à d’autres systèmes de ventes (la ruchequiditoui).

Je prévois d’améliorer ma visibilité sur le marché par une signalétique et de mettre en place une vente chez nous, plus particulièrement si la récolte 2015 correspond à la norme  ?!!

·        Le site

Pas d’avancées.

·        Divers

En 2015, je vais devenir cotisant solidaire auprès de la MSA, je serais couvert pour les accidents de travail en lien avec mon activité apicole.

Sauf bouleversement, je vais faire une formation apicole de janvier à septembre 2015 à coté de Toulouse, elle me permettra d’avoir des bases plus solides pour pérenniser et développer mon activité, le but étant de devenir apiculteur professionnel dés que cela sera possible !

 

 

 Lettre de nouvelles n°3; 09 06 14

Bonjour

 

Quelques mots en introduction de la lettre de nouvelles n°3 du Rucher St François qui j’espère, vous trouvera en bonne forme sur tous les plans. Après un bon début de printemps, le temps du mois de mai était délicat voire mauvais, encore une année avec une récolte d’acacia très faible ou inexistante. Heureusement que j’ai récupéré des essaims et réceptionné ceux que j’avais commandés à l’automne 2013, afin de pouvoir augmenter la production de miel en 2015.

Côté bâtiment (miellerie), je viens juste de commencer les travaux.

Le site Internet avance encore plus lentement que le reste ; il me manque du temps pour tout gérer. ( Si une personne est intéressée pour m’aider, je suis preneur ?!)

Bonne réception et bonne lecture

Martial, Rucher St François

PS : Vous constaterez que cette fois-ci, je sollicite un peu de votre temps pour m’aider à trouver de nouveaux parrains.

 

 

Lettre de nouvelle n°2 novembre 2013-11-07

Rappel

un début d’année délicate (printemps pourri, faible récolte)

L’été sait mieux déroulée, les frelons asiatique sont arrivés très tard avec une pression faible

Un apiculteur m’a dit que c’était la pire année depuis très longtemps, que si je persévérai, c’était bon signe.

Le marché (samedi et dimanche matin à Moissac) très bon début (photo) une question aurai-je assez de miel jusqu’à la récolte prochaine Mai 2014 ?

Je vends du miel et des produits de la ruche : propolis, pain d’épices, pollen, bonbons, sucettes, gommes, savons.

Bilan

Sans les parrainages (soutien financier et moral), le démarrage aurait plus lent et surtout plus laborieux

Fin 2013, le site sera accessible

Projets 2014

Se former

Augmenter les nombres de colonies : objectif 80 à 100

Fabriquer soi-même des ruches (cherche machine à Bois : type combiné ?)

Investir dans du matériel apicole : Emprunt bancaire?

Passer à la TVA

Faire un troisième marché (Castelsarrasin)

 

Newsletter n°1 – 1er semestre  2013

Chers parrains,

Comme promis, voici notre rendez-vous semestriel !

Découvrez ces quelques chiffres, qui illustrent l’avancement de mon activité…

C’est VOUS : eh oui, vous êtes 67 personnes (seul, en couple ou en famille, ou en communauté religieuse, prêtre ou diacre) à avoir répondu présents de deux manières : financièrement et aussi par votre soutien moral, vos encouragements et vos voeux de réussite, vos petits témoignages. (un grand-père qui avait des ruches, certains souhaiteraient avoir une ruche, mais n’ont pas fait encore le pas) … MERCI !

C’est le nombre de ruches que j’ai pu acquérir, ainsi que différents matériels (ruches vides, cires, maturateurs, petite remorque et autres) pour m’équiper et démarrer mon activité de façon correcte.

C’est la température, en degré celsius, en dessous de laquelle mes petites ouvrières ne travaillent pas. Autant vous dire que cette année exceptionnelle en matière météorologique a perturbé la vie des abeilles et donc la quantité de miel à récolter. Je prévois dans le meilleur des cas une récolte à un tiers seulement du potentiel actuel de mes ruches. Espérons que juillet permettra une bonne récolte pour le miel de tournesol, le plus tardif…

La Vie du Rucher

Le nourrisage des abeilles, un petit coup de fortifiant protéiné…

L’enfumage avant d’extraire les cadres

Le desoperculage (enlever la couche de cire pour accéder au miel)

Mes Projets

En juillet 2013 :

Obtenir un emplacement sur le marché de Moissac

En continu :

Augmenter le nombre de ruches par des acquisitions, des essaims…

Fin 2013 :

Avoir mon site internet opérationnel

Le Parrainage

Il se poursuit ! Si vous voulez des formulaires, n’hésitez pas à me contacter 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *